• De la réalisation extatique à la réalisation transitique.

     

    De la réalisation extatique à la réalisation transitique.

    De la réalisation extatique à la réalisation transitique.

     

    Le premier niveau de la réalisation extatique, c’est-à-dire le premier niveau d’activation du centre extatique, se caractérise par l’acquisition de la paix intérieure. Il s’agit d’un état intérieur toujours présent par-delà ou en-dessous de l’activité normale du mental-émotionnel. Le psychique extatique du premier niveau vit encore des émotions, connaît encore des sentiments… mais au-delà de toute cette activité, il perçoit en lui une paix intérieure particulière, un état intérieur de sérénité et de silence, qui n’est pas touché par les vagues et les flammes du système émotionnel… Il peut ne pas se rendre compte que le centre de cet état se situe quelque part au sommet de sa tête, du côté  intérieur  du  crâne.  L’état  de  paix  intérieure  peut  se  manifester  comme  une condition générale de la conscience, dépassant et imprégnant l’organisme, se situant comme  dans  un  autre  « espace »…  Ce  n’est  pas  au  psychique  extatique  qu’il  faut demander des précisions énergétiques sur sa condition, il n’en saura généralement pas grand-chose, et il vous décrira son état dans les termes les plus vagues et généraux qui soient…

    Le second niveau de la réalisation extatique se caractérise par l’acquisition de la capacité d’entrer à volonté en extase, et par la capacité de plonger d’autres personnes en extase. Selon son intensité et sa profondeur, l’extase peut durer des heures ou des jours. Il s’agit, d’un point de vue qualitatif, d’une expérience intérieure de paix et de béatitude intenses. Une personne en extase apparaîtra extérieurement immobile, plongée dans un calme évident et un repos profond. Si ses yeux sont ouverts, on se rendra compte qu’ils ne  manifestent  pas  cette  caractéristique  précise  qui  montre  que  la  personne  est consciente de son environnement. L’Être en extase n’est pas conscient de son environnement, du moins pas comme il est courant de l’être. Sortir de l’extase se fait aisément, et l’Être recouvre aussitôt sa mobilité et sa conscience immédiate de l’environnement. L’extase a des effets bénéfiques sur l’organisme, et une personne qui demeure en extase pendant plusieurs jours n’a pas besoin de s’alimenter et de faire de l’exercice, le subtil rayonnement qui émane du centre extatique est assez significatif pour réguler les fonctions organiques et éviter des désagréments importants. Le vécu intérieur de l’extase peut prendre plusieurs formes. Certains types d’extase plongent la conscience dans un espace intérieur essentiellement composé d’obscurité ou de lumière, sans rien d’autre : l’Être en extase perçoit, sans que cela passe par ses yeux, un lieu rempli de lumière à l’infini, sans autre structure particulière ; dans certains cas cet espace de lumière peut se superposer à l’environnement, et donner l’impression que c’est l’environnement qui irradie d’une infinie lumière ; dans d’autres cas des visions peuvent se produire au sein de cette lumière et porter une ou plusieurs significations, quelques-unes de ces visions donnent une puissante impression de vécu intime. D’autres types d’extase apportent seulement la paix et la béatitude, sans que la perception soit modifiée… Dans certains cas, l’Être psychique sort littéralement du corps physique et fait des excursions dans les dimensions et les plans subtils…

    On sort toujours de l’extase dans un parfait état de fraîcheur et de sérénité émotionnelles, peu importe l’état émotionnel dans lequel on était avant d’entrer en extase. Le psychique extatique du premier niveau ne maîtrise pas l’extase, mais il peut se concentrer de temps en temps, lorsqu’il l’a identifiée, sur la source énergétique de sa paix intérieure, c’est-à-dire au sommet intérieur de la tête, et cette concentration a pour effet d’apaiser son mental-émotionnel. Le pouvoir de plonger une autre personne en extase, que l’on rencontre chez le psychique extatique du second niveau, est un pouvoir qui peut s’exercer sous diverses formes : le psychique peut procéder par une sorte de radiation psychique directe, par une sorte d’énergie émanant du regard, ou par une sorte d’énergie passant par la main, et dans ce cas il posera généralement la main sur le sommet de la tête de la personne à mettre en extase… Quand le psychique est lui-même en extase, il génère une radiation apaisante qui affecte les personnes qui l’entourent, et chez quelques personnes cette radiation est suffisante pour provoquer de temps à autre l’extase…  En  dehors  de  la  capacité  de  plonger  d’autres  personnes  en  extase,  le psychique extatique ne dispose pas de capacités psychiques et énergétiques importantes. Dans certains cas, la maîtrise de l’extase et le pouvoir de la provoquer chez un autre, sont ses seules capacités énergétiques. Quand il arrive que le psychique extatique ait d’autres centres psychiques activés, il présente des capacités psychiques remarquables, notamment en terme de décorporation, de psychokinésie, de télépathie ou de vision énergétique… Avec un peu d’entraînement, le simple psychique extatique est capable de maîtriser les aptitudes de sa masse psychique, et donc de disposer des mêmes capacités qu’un sensitif psychique…   Il faut aussi souligner que souvent de simples psychiques extatiques exercent apparemment des capacités qui dépassent normalement leur propre niveau et type de réalisation. Dans ces cas, ces capacités ne sont pas réellement  les  leurs,  ces  psychiques  extatiques  sont  des  canaux  à  travers  lesquels certains Êtres æthériques puissants peuvent s’exprimer et agir.
    Par un phénomène automatique de réactivité du système émotionnel centré dans la région du plexus du sternum, le psychique extatique peut ressentir dans ce qu’il appelle son cœur, mais qui n’est pas autre chose que le système émotionnel, de puissants sentiments et de puissantes émotions d’amour et de joie… Ceci conduit à des situations délicates : le psychique extatique va alors concentrer son enseignement sur l’amour et la joie dans le cœur, alors que sa réalisation énergétique se situe au sommet de la tête. Ce n’est   pas   parce   qu’un   Être   explique   qu’il   ressent   dans   son   cœur   une   joie inconditionnelle et une compassion infinie, sinon un amour suprême, que cet Être a nécessairement activé son véritable cœur… Le phénomène de réactivité automatique ici mentionné est en fait un système d’indication, qui montre au psychique extatique la véritable direction dans laquelle investir ses futurs efforts. Malheureusement, l’extase est une expérience intérieure si forte d’un point de vue qualitatif, ou semi-qualitatif, que de nombreux psychiques extatiques s’en contentent largement et pensent avoir réalisé le Soi, atteint l’Eveil transcendant…

     

     

    « PuissantMon Haïku 18 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter