• L’enfer “les autres”

     

    L’enfer “les autres”

    L’enfer “les autres”

     

    Les autres sont méchants, insupportables ou dangereux… Ce qui est infernal, c’est qu’on ne puisse pas se passer d’eux pour savoir qui on est.

    Chacun ne peut se voir que dans le regard des autres et s’ils nous voient comme un salaud ou un lâche, c’est que nous le sommes.

    Pour Sartre, nous ne sommes rien en soi, de manière pure et indépendante de la relation aux autres : tout ce que nous sommes, nous le sommes dans le rapport aux autres : dans l’intersubjectivité.

    “L’enfer, c’est l’autre, qui par leur regard font de moi ce que je suis… Mais les autres, ce peut-être aussi le paradis, quand je vois dans leurs yeux qu’ils reconnaissent ma valeur.

    La philosophie de Sartre, en tout cas dans sa période existentialiste, s’apparente à un effort pour tirer toutes les conséquences d’une athéisme rigoureux.

    Dans un monde sans Dieu, c’est devant les autres et eux seuls que nous serons jugés, Dieu, c’est les autres.

    Si les rapport avec autrui sont tordus, viciés, alors l’autre ne peut être que l’enfer. Parce que les autres sont, au fond, ce qu’il y a de plus important en nous-mêmes, pour notre propre connaissance de nous-mêmes.

    Quand nous pensons sur nous, quand nous essayons de nous connaître, au fond nous usons des connaissances que les autres ont déjà sur nous, nous nous jugeons avec les moyens que les autres ont, nous ont donné, de nous juger.

    Quoi que je dise sur moi, toujours le jugement d’autrui entre dedans.

    Quoi que je sente de moi, le jugement d’autrui entre dedans.

    Mais cela ne veut nullement dire qu’on ne puisse avoir d’autres rapports avec les autres, ça marque simplement l’importance capitale de tous les autres pour chacun de nous.” Jean Paul Sartre dans un entretien disponible.

     

     

     

    « La gentillesseLe daim »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter