• La passion de Lambert

     

    Lambert est passionné de bonsaïs

    La passion de Lambert

     

    Lambert est passionné de bonsaïs : Il y a une vingtaine d'années, un de ses enfants lui a offert un bonsaï. Comme ces arbres miniatures nécessitent beaucoup de soins, Lambert s'est documenté et, de fil en aiguille, il a agrandi sa famille de bonsaïs, maîtrisé différentes techniques, avant de lancer un club pour promouvoir cet art. Lambert bichonne une bonne centaine de bonsaïs dans son jardin. La majorité de ses bonsaïs (arbre en pot - Japonais), proviennent de prélèvements qu'il a fait dans la nature, avec autorisation bien sûr. Il déterre ainsi des petits arbustes qu'il rempote et taille régulièrement afin de leur donner une forme spécifique. Il lui arrive aussi de greffer des branches lorsqu'il constate un défaut au niveau de la structure ou du feuillage. Lambert a réussi à nanifier des buis, des érables, un marronnier, un pommier, un cerisier, des oliviers, des azalées... Son plus petit bonsaï est un cotonéaster qui mesure dix centimètres. Lambert est toujours aussi fier de ses forêts de mélèzes et de bouleaux miniatures. Un bonsaï est une oeuvre d'art en évolution permanente... Il faut beaucoup de minutie, de patience. Lambert taille et arrose ses bonsaïs tous les jours. La moindre négligence peut-être fatale. Cette passion lui permet de se ressourcer, de faire le vide dans sa tête, bref, d'être zen... Via le club dont il assure le secrétariat, il organise des expositions, il forme les débutants, ils s'échangent des astuces entre membres, ils visitent des pépinières spécifiques. Le rêve de Lambert serait d'aller au Japon pour découvrir les pépinières de bonsaïs des grands-maîtres mais, pour l'heure, il continue à élargir son petit jardin japonais. Lambert compte notamment y intégrer un étang avec des koïs. Ellie Maervoet

     

     

    « 17 AdaptabilitéLe laboureur »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter