• La technique du dessin - Le geste complément du verbe.

     

    La technique du dessin - Le geste complément du verbe.

    La technique du dessin - Le geste complément du verbe.

     

    Nous exprimons nos sentiments ou émotions par des paroles, des jeux de physionomie en y joignant le geste.
    Celui-ci souligne nos états d’âme, plus évidents, plus marqués, plus d’émotions et plus de sentiments.
    La colère : monte « la moutarde,  nous monte au  nez ».
    Le corps se raidit, nos poings se serrent, la colère monte d’un cran. On lève le poing serré, ce qui montre nos sentiments à l’égard de l’autre et nos intentions.
    Bandes dessinées plus réaliste : gestes plus retenues que dans la bande dessinée comique. Mais bien adaptés au caractère et tempérament du personnage.
    Un flegmatique gesticule et peut importe les sentiments qui l’agitent.
    Un nerveux, au moindre de ses propos, il fait des gestes exagérés.
    Bande dessinée comique : geste plus exagéré, caricature jusqu’au paroxysme. Parfois rendant inutile toute légende ou dialogue.
    Ex : histoire du gag sans paroles véritables « chanson de geste » comique fondée sur le gestuelle.

    La technique du dessin - Le geste complément du verbe.


    Comment terminer un dessin ?


    Dessin bien mis en place, bien construit, bien charpenté à partir de dessins géométriques, bien choisis dans leurs justes proportions.
    Suivre de très près le tracé de la mise en place géométrique, Acquérir ici et là « arrondir un angle, préciser une forme, acquérir petit à petit son marbre.

     

    La technique du dessin - Le geste complément du verbe.

     

     

    « Se dire sur son alimentationMon Haïku 39 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter