• Le carré morbide.

     

    Le carré morbide.

    Le carré morbide.

     

    En situation d’incarnation physique, vont s’ajouter à la souffrance personnalitique quatre éléments spécifiques à l’incarnation ayant un rapport avec la souffrance, nous appellerons ces quatre éléments la souffrance incarnationnelle. Rappelons au passage que la souffrance personnalitique peut se décrire essentiellement comme une souffrance psychologique à la base de laquelle se trouvent des programmes mentaux égoïques, ou un rapport tête/cœur à l’avantage du premier… La souffrance incarnationnelle est essentiellement liée à l’ADN et à toute la structure biopsychique que l’ADN commande. Cette  souffrance  comporte  quatre  éléments,  à  savoir :  la  douleur,  la  maladie,  la dégénérescence et la mort. Nous désignons synthétiquement ces quatre éléments par le sigle CM, c’est-à-dire carré morbide. L’âme désincarnée n’est pas sujette au CM, sauf à considérer la dissolution des corps subtils, mais cette dissolution est vécue de manière différente, en comparaison de ce qui se passe dans la dimension physique avec le corps- cerveau physique…

     

    « Ma vidéo - une Paix IntérieurePour parfaire notre français »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter