• Le nettoyage énergétique

     

    Le nettoyage énergétique

    Le nettoyage énergétique

     

    Une vie inconfortable, voir infernale... Difficultés au quotidien. Toutes sortes d’émotions perturbantes... Notre énergie en est bloquée !
    Les situations difficiles, différentes se répètent. Nous devons accepter que la vie circule à nouveau en soi et la remercier. Nous apprécier soi-même... s’aimer ! Nos peurs... Une ombre qui diminue notre lumière.
    L'amour, l’augmente et permet que l’énergie puisse à nouveau circuler librement, pour nous purifier, pour nous libérer et nous remercier. Pour les croyants, ils peuvent penser à Jésus ou au Père qui ont un profond amour et qui sont en mesure de les aider si cela est désiré et demandé.
    Identifier et accepter notre malaise, pour nous reconnecter à notre conscience, pour visualiser ce qui est la cause du problème, pour nous nettoyer. Nous pouvons faire ce nettoyage quotidien de notre énergétique en prenant sa douche, et penser à respirer profondément à rythme régulier.
    Après quelques minutes de relaxation et de centrage, il vous sera demandé de vous concentrer sur : - le ressenti des énergies de votre corps - sur la visualisation d'une sphère de lumière blanche - sur l'écoute attentive du son vibratoire du mantra OM.
    Il est important que vous soyez bien concentré(e) sur ces trois composantes afin que la séance puisse porter ses fruits. Le son vibratoire OM, également appelé "Pranava Mantra", est une énergie spirituelle de nature vibratoire très élevée, Divine pour ainsi dire.
    Cette méditation ne peut à elle seule vous libérez de toutes vos mémoires inconscientes négatives et de tous vos symptômes physiques. En effet, elle devrait être idéalement accompagnée d'un travail de libération intérieure et surtout d'un effort particulier de maîtrise sur vous-même, notamment en ce qui concerne vos pensées et vos émotions.

     

     

     

     

     

     

    « La perspectiveL’intelligence de ma lumière »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter