• Mes Haïkus

    Mes Haïkus

    Le haïku (俳句 high-koo) est un poème court de trois lignes. On peut faire 6 lignes qui utilise le langage sensoriel pour capturer une émotion ou une image. Il s’inspire souvent de la nature, Dont un mot sur la nature, une saison comme l’automne, le printemps, l’hiver ou l’été. D’un moment de beauté ou d’une expérience poignante.  Si le haïku n'indique ni saison, ni moment particulier, on l'appellera un muki (無季) ou encore haïku libre Vous pouvez aussi choisir une personne ou un objet précis qui vous inspire pour le poème. Le senryū est une forme de poésie similaire mais qui met l'accent sur l'humour au lieu de la nature, et où l'auteur se met plus facilement en avant. Il est généralement plus léger que le haïku.

    Un haïku japonais traditionnel comporte 17 sons ( qu'on appelle mores ). Quand on compose un haïku en français, on remplace en général les mores par des syllabes. Cependant, une syllabe française peut contenir jusqu'à trois mores, ce qui engendre des poèmes irréguliers.Ces sons sont divisés en trois phrases : 5 sons, 7 sons, 5 sons.:

        la première avec 5 syllabes,
        la deuxième avec 7 syllabes,
        la troisième avec 5 syllabes.

    Un haïku ne comporte pas forcément de rime. Il peut aussi comporter une césure, qui servira à juxtaposer deux idées.

    Exemple de poème de Bashō avec une césure :

        azalées de roche
        colorées par les larmes
        coucou rouge

     


  • Lire la suite...


    votre commentaire


  • Lire la suite...


    votre commentaire


  • Lire la suite...


    votre commentaire

  •  

    Lire la suite...


    votre commentaire