• Mes réalisations au crayon noir : Mon enfant

     

    Mes réalisations au crayon noir : Mon enfant

    Mes réalisations au crayon noir : Mon enfant

     

    Mes réalisations au crayon noir : Mon enfant

     

    Mon fils, tu es là !

    Tu existes enfin, je me sens plus vivante…

    L’univers est alors, comme ton regard profond, lointain et intense,

    Ton visage si doux allume en moi un sentiment de paix Mak


    Mon petit garçon 

    De ce jour où tu es venu au monde,
    jusqu’à aujourd’hui, de bonheur tu m’inondes.
    Je savoure chacun des instants partagés,
    et veux en vivre d’autres jusqu’à l’éternité.

    Tu étais mon bébé, maintenant tu es mon petit garçon.
    De ton premier sourire à ton premier "papa",
    tu m’as comblé et, je te le dis sans façon,
    je serai toujours là pour toi.

    Plus mes cheveux deviennent argent,
    plus toi, tu deviens grand.
    Je te vois évoluer et maintenant tu sais lire,
    t’entendre ânonner des textes est un vrai plaisir.

    Il y a peu tu m’as vu écrire un poème,
    alors tu as voulu faire de même,
    et je t’ai vu réfléchir, créer cette histoire de petit lutin,
    à peine 7 ans, et pour la rime, tu inventais le personnage de Linlin.

    Tous les jours je te vois te transformer,
    des petites maladies traversées,
    au premier bisou échangé,
    en passant par les jeux et les anniversaires partagés.

    En pensant à tous ces moments
    d’études sur les dinosaures, les fossiles, les pierres,
    je me dis que tu t’y intéresses vraiment,
    mais c’est quand tu inventes et que tu écris, que je suis le plus fier.

    Mon petit garçon si intéressant,
    aimant partagé avec les autres enfants,
    curieux de tout, posant des questions,
    j’ai pour toi, une véritable dévotion.

    Je n’oublie pas ton côté espiègle,
    comme ce jour, où toi petit homme frêle,
    tes yeux se sont mis à briller,
    quand tu as cru m’avoir trompé.

    Maintenant de ta métamorphose d’enfant en adulte,
    papa sera là, à tes côtés, pour t’aider,
    et tu verras, tu diras "flûte",
    il est encore là, à me surveiller...

    Je t’aime mon petit bonhomme.

    http://www.poeme-amour.fr/poeme-908-Mon_petit_garcon.html

     

     

     

     

    « Lettre à mon pèreMon Bonzaï - Le pêcher »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter