• Père, comment t’aimer ?

     

    Père, comment t’aimer ?

     

    Père, comment t’aimer ?

     

    Tu m’as ignorée, rejetée, trahie, blessée…

    Je n’étais alors, encore qu’un bébé !

    Tu m’as humiliée en préférant d’autres enfants.

    Père, pourquoi m’as-tu abandonnée ? Parfois, tu prenais de mes nouvelles…

    De moi, tu te cachais, trop honteux de ce que tu m’as volé. Tu n’as pas su l’assumer !

    Plus tard, je n’ai plus voulu te rencontrer et cela jusque ta mort.

    Je ne t’ai jamais pardonné ce mal, cette cruauté, cette lâcheté.

    Surtout la vie infernale que tu as décidée pour ma mère.

    Je n’ai de ce fait jamais pu vraiment la connaitre, elle en ait tombée malade.

    De ta méchanceté, toi seul en avait le secret…

    Tu as détruit la destinée de ton épouse et de tes enfants.

    Aujourd’hui encore, je ne te trouve aucune excuse car ma mère n’était pas la première.

    Avant elle, tu as mis une autre femme enceinte et tu l’as quittée là, comme cela,

    sur Le quai d’une gare d’un pays lointain en lui laissant plein de promesses, jamais tenues.

    J’ai été si heureuse le jour où j’ai pu voir des années après, mon demi-frère qui te cherchait.

    Mais tu étais déjà décédé. Je n’ai  rien trouvé à lui raconté de toi…

    Et puis surtout, il y a cette cousine et sa fille à qui tu as donné toute ta vie, elle te ressemblait

    Tu as eu sans doute ce garçon avec elle, même si tu ne l’as jamais dit, je sais car il te disait papa.

    Elle ne m’a jamais vraiment acceptée ni aimée.

    C’est ta mère qui a dû nous élever, nous tes enfants et lorsqu’elle est décédée, plus personne

    Ne m’a regardée où comme quelqu’un qui dérange, de trop. Plus de famille !

    Tu disais aux gens qui voulaient bien l’entendre que tu m’aimais, alors que tu n’avais aucun soucis

    A me laisser dans l’oubli. Le peu que je t’ai vu, j’en avais froid dans le dos.

    Je ne t’ai jamais détesté, encore aurait-il fallu que je t’ai un jour aimé pour avoir ce Sentiment là.

    Toi, mon père, je n’aurais jamais pu avec toi apprendre à t’apprécier, à t’aimer et à te dire papa.

    Père, comment croire un jour, qu’un homme soit capable d’aimer et comment t’aimer ? M.a.k

    Père, comment t’aimer ?


     

    Licence Creative CommonsPère comment t’aimer ? de Marie-Anne Keppers est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.Fondé(e) sur une œuvre à http://mespoemesressetisdemoname.eklablog.com/pere-comment-t-aimer-a130411272 .

     

    « Ma vidéo - Les gros cailloux de la vieL’égo »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter