• Se libérer de la souffrance.

     

    Se libérer de la souffrance.

    Se libérer de la souffrance.

     


    L’Eveil libère de la souffrance… Et.

    Si il y a éveil, l’Esprit en lui-même n’est concerné en rien par le problème de la souffrance. Ce problème se pose à partir du moment où l’Esprit s’incarne, d’abord dans les milieux subtils, puis finalement dans la dimension physique.

    Ce sont donc l’Être psychique et l’Être physique qui sont sujets à la souffrance. Cela peut être difficile à concevoir, mais aucune souffrance ne peut fondamentalement nuire à l’Esprit.

    Plus précisément, il n’existe aucun facteur qui soit capable de détériorer l’Esprit d’une manière ou d’une autre,  et  la  modification  possible  du  taux  vibratoire  de  l’Esprit  n’est  pas  une détérioration véritable, puisque la possibilité d’adopter divers taux vibratoires appartient au  champ  des  capacités  ‘normales’  de  l’Esprit.  Quelle  que  soit  son  intensité,  la souffrance est une expérience relative qui n’atteint pas l’essence de l’Être.

     

     

    « Mon jeune d'orchidéeMon Haïku 22 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter