• Se sentir bien dans sa peau

     

    Se sentir bien dans sa peau

    Se sentir bien dans sa peau

     

     

    Se sentir bien dans sa peau

     

    La culpabilité difficile à vivre... Maladie, manque de valorisation de soi.
    Nous sommes contradictoires, pensant et pleins d'émotions et cela crée des conflits intérieurs. – la perte de repères et de surabondance de choix est difficile. – La foi et la famille ont perdu beaucoup de leur pouvoir de me structurer.
    On n'est pas forcé d'être responsable du bien-être des autres.
    Remplaçons les amitiés négatives par des amitiés plus positives et constructives.
    On n'est pas obligé de se prendre la tête, cela paralyse nos choix.
    On peut établir le positif de tout ce qui va bien dans notre vie, se faire des plaisirs.
    Réconcilions-nous avec les autres pour éviter les regrets.
    Créer l'harmonie familiale, le respect et les limites entre adulte responsable et enfant.
    Consacrer des moments de détente tranquilles, de dialogues avec chacun, s'affirmer, nous pouvons écouter et dire nos limites, sans être agressif. Se faire respecter, c'est se faire apprécier.
    Prendre du recul devant un problème à résoudre, cela permet de réfléchir à des solutions. Renoncer à tout vouloir dominer et tenter l'impossible fait que l'on ressent une paix qui nous envahit. Lâchez-prise, être cool... Évitera la routine : et faites de nouvelles choses, penser et faites de nouveaux désirs. – Oser découvrir l'inconnu: emprunter de nouveaux chemins... Profiter des bonnes choses : la sérénité !
    Je dois accepter que l'autre a une autre manière de penser et d'agir sur moi et qu'il n'a pas forcément tort.
    Nous devons aussi trier et éliminer pour conserver ce qui nous est essentiel à notre vie et aussi des vêtements, loisirs, amis...
    Il faut y aller progressivement : l'ordre de la maison, les finances, les loisirs, la santé, les relations... C'est un état d'esprit à acquérir. Trouver sa place.
    Si la sensation d'être bien, est présente, décidons de nous engager dans une relation, un job et de le vivre intensément et au présent et de la meilleure manière possible.
    Voir le verre à moitié plein : aborder la vie de manière positive, être optimiste : de nouvelles manières de fonctionner.
    Faisons confiance à la vie : les échecs font grandir et toute situation apporte du positif. – Osons prendre des petits risques : l'action fait que l'on développe notre optimisme et que de ne rien faire, nous donne le pessimisme.
    Préserver le désir dans notre couple : la routine s'installe ! Retrouver la complicité et le désir qui nous animent.
    Communiquons sous forme de gestes, d'attentions, de regards, d'écoute... Montrons l'intérêt que nous portons à notre conjoint.

    Méthode Coué : tous les jours, vingt fois répétés : "Tous les jours et à tous les niveaux, je suis de mieux en mieux."

     

     

    « Mon Haïku 52La passion de Benoît »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter