• Une de mes peintures – le phare

     

    Une de mes peintures – le phare

    Une de mes peintures – le phare

     

     

    Une de mes peintures – le phare


    Oh ! non. Voici l’amour : un phare inébranlable

    Qui regarde les flots tumultueux ;

    l’éclat D’une étoile guidant la nef qui se débat,

    Sans prix, dans sa hauteur vainement calculable.

    Il n’est pas le jouet du Temps, bien que la rose

    Du visage demeure à l’ombre de la faux :

    Il ne s’altère point comme le temps dispose.

    Sonnet Shakespeare

     

     

     

    « Plaisir de Vivre L'Eveil de l'Humanité »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter